Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

samedi 9 janvier 2016  |  Notre Voie - Le préfet du département, Léon Kanandienatiori Touré, a produit un arrêté préfectoral, le jeudi 7 janvier dernier, interdisant la commercialisation, la consommation de poisson et la pêche dans la lagune Aby, une

vaste étendue d’eau qui s’étend à perte de vue jusqu’à la frontière du Ghana. Joint par téléphone, le directeur départemental des Ressources animales et halieutiques d’Adiaké, Emmanuel Gogbeu, a expliqué que cette décision fait suite à une forte mortalité de poissons de la lagune. « Depuis la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 janvier, une forte mortalité de poisson a été constatée. Le préfet a pris un arrêté préfectoral pour interdire la commercialisation, la consommation de poissons et la pêche jusqu’à nouvel ordre, en attendant que les causes de cette mortalité soient connues. Il s’agit donc de mesures conservatoires », a-t-il expliqué. Pour sa part, le directeur régional des Ressources animales et halieutiques d’Aboisso, Silué Lacina, a fait remarquer que le Centre ivoirien anti-pollution (CIAPOL) a fait un prélèvement d’une quantité d’eau et de poisson, afin de savoir la cause de cette mortalité subite. C’est donc dans l’attente des résultats des analyses, que toute activité sur la lagune Aby a été momentanément interdite. Pour lui, le changement subit de climat qui a occasionné un grand vent sec et frais, le mercredi 6 janvier dernier, y est pour quelque chose. Une source explique qu’une « forte mortalité de poissons et de crabes sur les berges de la lagune a été constatée sur un rayon considérable ». On parle de plusieurs kilomètres. Toujours à en croire cette source, l’eau aurait une teinte noirâtre, faisant penser à un déversement de produits pétroliers. En attendant les résultats des analyses, les consommateurs de poissons et les pêcheurs croisent les doigts jusqu’à nouvel ordre.

 

Sam K.D

 

Publicité

Sans commentaire

Aucune image

Agenda des affaires

Mai 2017 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 18 1 2 3 4 5 6 7
week 19 8 9 10 11 12 13 14
week 20 15 16 17 18 19 20 21
week 21 22 23 24 25 26 27 28
week 22 29 30 31

SONDAGE

A NE PAS RATER

Filière hévéa: le prix moyen du Kg en hausse de 150 FCFA de janvier à mai 2017 (Président FISH)

APA - Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le prix moyen du kilogramme de l’hévéa en Côte d’Ivoire, estimé à 272,58 FCFA en 2016, s’est établi à un prix moyen de 425,20 FCFA ces cinq premiers mois de l’année 2017, soit une hausse moyenne d’environ 150 FCFA, a indiqué un responsable d’une organisation du secteur.

Lire la suite...

Agriculture: Promouvoir des cultures à forte valeur nutritive pour relever les défis de la sécurité alimentaire en Afrique

Abidjan (AIP) – Les systèmes alimentaires sont essentiels à l’amélioration des régimes, mais ils sont de plus en plus soumis à des pressions en raison de divers facteurs tels que la croissance démographique, l’urbanisation et le changement climatique, relèvent des organismes internationaux.

Lire la suite...

Signature d’un partenariat entre le dépositaire central de la BRVM et son équivalent Marocain

APA - Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le dépositaire central/ Banque de règlement (DC/BR) de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et son équivalent marocain «Maroclear», ont paraphé mercredi dernier à Casablanca au Maroc, une convention de partenariat.

Lire la suite...

Aiteo consolide son groupe avec la nomination d'un conseiller international, dans le but principal de renforcer les objectifs de croissance et de diversification du groupe au Nigeria et dans toute l'Afrique

M. Knezevic prendra la tête des activités de levée de fonds provenant de marchés de capitaux globaux

Lire la suite...

La bonne gestion des flux financiers dans le secteur minier est un impératif pour un développement durable

 

DAKAR — Les industries extractives constituent une source de revenus essentielle pour un bon nombre de pays, dont une trentaine d’économies africaines. Une bonne gestion des recettes fiscales provenant de ce secteur peut contribuer énormément au développement des pays.

Lire la suite...
Aller au haut