Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Les pays de l’OMVS veulent développer l’échange d’énergie

Washington – Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui, pour un montant de 91,5 millions d’Euros (équivalent à 97 millions de dollars), le Projet d'extension du système de transport électrique permettra d’améliorer la fourniture d’électricité auprès des usagers, en augmentant considérablement le commerce de l'électricité au sein de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS).

Expliquant l'importance du projet pour le Sénégal, Louise Cord, directrice des opérations de la Banque mondiale au Sénégal, a rappelé que « le Sénégal possède l'un des meilleurs taux d'accès globaux à l'électricité en Afrique subsaharienne, mais son prix de production est relativement plus élevé que la moyenne régionale, et l’accès dans les zones rurales demeure faible ».

Elle a ajouté que l’objectif de ce nouveau projet « est de promouvoir le développement et le partage de l'électricité hydroélectrique, qui a été la clé de la réduction des coûts de l'électricité au Sénégal, au Mali et en Mauritanie ». Ainsi, ajoute-elle, « chacun de ces pays pourra accéder à des sources d'énergie nouvelles et plus diversifiées, garantissant plus de fiabilité et de flexibilité, tout en diminuant le coût de l'électricité ».

Selon Charles-Joseph Cormier, directeur sectoriel « Énergie » à la Banque mondiale, « avec une population croissante dans les trois pays, la demande d'énergie devrait croître, nécessitant une capacité de production supplémentaire pour la région ». Le projet proposé « n'augmentera pas seulement le commerce de l'électricité entre les trois pays, mais intégrera le système OMVS au Système d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA) » a-t-il ajouté.

Une fourniture d’électricité plus fiable devrait également avoir des effets positifs sur la productivité de la population ainsi que les avantages comparatifs des entreprises dans les pays de l'OMVS et, à terme, créer des emplois et stimuler la croissance économique, ont souligné Louise Cord et Charles-Joseph Cormier.

Le projet financera la construction d'une nouvelle ligne de transmission et des sous-stations associées pour renforcer et étendre le Réseau interconnecté de Manantali (RIMA), l'épine dorsale du réseau électrique OMVS. La nouvelle ligne reliera l’actuelle sous-station de Kayes, au Mali, à la sous-station de Tambacounda au Sénégal, qui fait partie du système WAPP élargi. Elle sera ainsi connectée au système de l'Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Gambie, OMVG).

Source: Banque mondiale

 

Publicité

Sans commentaire

Aucune image

Agenda des affaires

Juin 2017 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 22 1 2 3 4
week 23 5 6 7 8 9 10 11
week 24 12 13 14 15 16 17 18
week 25 19 20 21 22 23 24 25
week 26 26 27 28 29 30

A NE PAS RATER

Guinée-Bissau : la Banque mondiale prévoit un programme sélectif et flexible dans son nouveau cadre de partenariat

 

WASHINGTON, 13 juin 2017 – Le Groupe de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui son nouveau cadre de partenariat avec la Guinée-Bissau pour 2018-2021, ce qui constitue la première stratégie d’aide complète élaborée pour ce pays depuis 1997.

Lire la suite...

Lutte contre la malnutrition entre 2002 et 2014 au Sénégal : Une décennie gagnante

 

Dakar, 13 juin 2017 - La lutte contre la malnutrition au Sénégal a connu des progrès remarquables a souligné un rapport du Groupe Indépendant d’Evaluation de la Banque mondiale (IEG, selon le sigle en anglais) au point que l’on peut considérer la période 2002-2014 comme « une décennie gagnante », selon Abdoulaye Kâ, Coordonnateur national de la Cellule de Lutte contre la Malnutrition (CLM).

Lire la suite...

Entrepreneuriat: Êtes-vous capable de créer une start-up ?

ShareAmerica - Ivan Jelusic a 26 ans. Il est patron d’entreprise. Et sa clientèle et ses opérations s’étendent de l’Europe au Koweït, en passant par l’Inde.

Lire la suite...

Youtap s’associe à MatchMove pour livrer des systèmes de paiement en boucle ouverte pour les clients utilisant l’argent mobile en Afrique et en Asie

Ce partenariat voit le jour en réponse à la demande mondiale croissante de cartes complémentaires Mastercard connectées aux comptes d’argent mobile.

Lire la suite...

WorldRemit et Android Pay s’unissent pour faciliter les transferts d’argent entre mobiles

 

L’intégration du service de paiement Android Pay permettra à ses utilisateurs d’envoyer facilement de l’argent vers plus de 112 millions de comptes Mobile money accessibles via WorldRemit

Lire la suite...
Aller au haut