• 1
  • 2
  • 3
Prev Next

Paroles d'experts

Christophe Youtemba: “ Les clients sont de plus en plus exigeants et veulent avoir droit au service pour lequel ils…

Christophe Youtemba: “ Les clients sont de plus en plus exigeants et veulent avoir droit au service pour lequel ils ont payé, voire plus”

  S’il y a quelqu’un de qualifié pour parler du secteur hôtelier camerounais, c’est bel et bien monsieur Christophe Youtemba, cet homme qu’il convient de qualifier de « dinosaure ». Directeur...

Paroles d'experts

Interview / Barro Njamen: ”Le taux des arrivées internationales connaît une nette augmentation ces dernières années”

Interview / Barro Njamen: ”Le taux des arrivées internationales connaît une nette augmentation ces dernières années”

  Expert en Valorisation des ressources naturelles et culturelles et expert en management du Tourisme Durable pour le compte de l’OMT et la CEEAC, monsieur Barro Njamen fait partie des pionniers...

Paroles d'experts

Sacha Poignonnec, fondateur de Jumia : « Le e-commerce est un secteur prometteur en Afrique »

Sacha Poignonnec, fondateur de Jumia : « Le e-commerce est un secteur prometteur en Afrique »

De passage à Dakar, Sacha Poignonnec, co-fondateur de Jumia a tenu à partager son expérience avec un public composé d’étudiants, de professionnels et d’acteurs du e-commerce local. 

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

De passage à Dakar, Sacha Poignonnec, co-fondateur de Jumia a tenu à partager son expérience avec un public composé d’étudiants, de professionnels et d’acteurs du e-commerce local. 

À 37 ans Sacha Poignonnec est à la tête de la plus grande entreprise d’e-commerce en Afrique, créée en 2012 sous le nom d’AIG (Africa Internet Group) avec Jeremy Hodara (co-fondateur). En 2016, le groupe qui étend ses activités dans des domaines divers, et dans plusieurs pays peaufine sa stratégie en devenant Jumia Group. Un succès qui séduit de nombreux jeunes en Afrique, où ces deux pionniers du e-commerce sur le continent sont des exemples de réussite, dans un secteur qui il y a quelques années ne laissait paraitre aucunement un tel développement. 

Le e-commerce apporte des réponses à des besoins des consommateurs africains. 

« Aujourd’hui, c’est une véritable aubaine que représente ce secteur. En tant que e-commerçant en Afrique, nous devons chaque jour penser à améliorer le quotidien des populations, et leur donner des raisons supplémentaires de choisir ce modèle de consommation », a lancé l’invité du groupe IAM (Institut Africain de Management) à son assistance. 

En effet, le constat est tel que malgré une progression importante dans plusieurs pays du continent, notamment au Sénégal ou le groupe est présent avec plusieurs entités ( Jumia Travel, Jumia Food, Jumia…), le e-commerce n’est pas encore ancré dans les habitudes des consommateurs. Il est donc aujourd’hui prioritaire de développer des actions qui permettront aux Africains de bénéficier des avantages de ce secteur. Que ce soit dans les domaines comme l’hôtellerie, la restauration, la mode, l’électroménager, la santé, l’emploi… Les entreprises d’e-commerce apportent des solutions innovantes en adéquation avec les besoins des populations.

Croire en ses rêves

L’un des messages forts de Sacha Poignonnec à l’endroit de son public, composé en majorité de jeune a été basé sur la réalisation de ses rêves et aspirations. À partir de son expérience personnelle, celui qui est passé par Arthur Anderson et Mckinsey avant de se lancer dans l’entrepreneuriat raconte que les choses n’ont pas toujours été faciles. « J’avais des rêves tout comme vous, et je me suis lancé. Je n’avais pas plus que vous en avez, ma seule arme était mon désir de réaliser quelque chose qui me plaisait vraiment. Il faut croire en vos rêves et en votre capacité à les réaliser. Quand vous avez un projet, le choix de vos partenaires est important, il vaut mieux être seul que mal accompagné. Je n’avais pas plus que vous en avez, ma seule arme était mon désir de réaliser quelque chose qui me plaisait vraiment.
Quatre après sa création, Jumia est aujourd’hui la première licorne de l’e-commerce sur le continent avec une valorisation à 1 milliard d’euros. 

Ismael Kambel

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Sans commentaire

Aucune image

Agenda des affaires

Mai 2017 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 18 1 2 3 4 5 6 7
week 19 8 9 10 11 12 13 14
week 20 15 16 17 18 19 20 21
week 21 22 23 24 25 26 27 28
week 22 29 30 31

SONDAGE

A NE PAS RATER

Filière hévéa: le prix moyen du Kg en hausse de 150 FCFA de janvier à mai 2017 (Président FISH)

APA - Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le prix moyen du kilogramme de l’hévéa en Côte d’Ivoire, estimé à 272,58 FCFA en 2016, s’est établi à un prix moyen de 425,20 FCFA ces cinq premiers mois de l’année 2017, soit une hausse moyenne d’environ 150 FCFA, a indiqué un responsable d’une organisation du secteur.

Lire la suite...

Agriculture: Promouvoir des cultures à forte valeur nutritive pour relever les défis de la sécurité alimentaire en Afrique

Abidjan (AIP) – Les systèmes alimentaires sont essentiels à l’amélioration des régimes, mais ils sont de plus en plus soumis à des pressions en raison de divers facteurs tels que la croissance démographique, l’urbanisation et le changement climatique, relèvent des organismes internationaux.

Lire la suite...

Signature d’un partenariat entre le dépositaire central de la BRVM et son équivalent Marocain

APA - Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le dépositaire central/ Banque de règlement (DC/BR) de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et son équivalent marocain «Maroclear», ont paraphé mercredi dernier à Casablanca au Maroc, une convention de partenariat.

Lire la suite...

Aiteo consolide son groupe avec la nomination d'un conseiller international, dans le but principal de renforcer les objectifs de croissance et de diversification du groupe au Nigeria et dans toute l'Afrique

M. Knezevic prendra la tête des activités de levée de fonds provenant de marchés de capitaux globaux

Lire la suite...

La bonne gestion des flux financiers dans le secteur minier est un impératif pour un développement durable

 

DAKAR — Les industries extractives constituent une source de revenus essentielle pour un bon nombre de pays, dont une trentaine d’économies africaines. Une bonne gestion des recettes fiscales provenant de ce secteur peut contribuer énormément au développement des pays.

Lire la suite...
Aller au haut