• 1
  • 2
  • 3
Prev Next

Côte d’Ivoire/Mobile Money : 11 milliards FCFA de transactions financières enregistrées par jour (régulateur)

Banques & assurances

Côte d’Ivoire/Mobile Money : 11 milliards FCFA de transactions financières enregistrées par jour (régulateur)

  Abidjan (Côte d’Ivoire) - La Côte d’Ivoire enregistre 11 milliards de Fcfa de transactions financières par jour via le "Mobile Money", selon des données de l’Autorité de régulation des télécommunications...

La Côte d’Ivoire, troisième pays à rejoindre l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA)

Banques & assurances

La Côte d’Ivoire, troisième pays à rejoindre l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA)

  L’adhésion de la Côte d’Ivoire à l’ACA est considérée comme s'inscrivant dans la stratégie du gouvernement qui vise à attirer davantage d’investissements et à diversifier l’économie

Rentrée officielle APBEF-CI 2017 : Booster la bancarisation et le financement des PME/PMI, les priorités du président Guy Koizan

Banques & assurances

Rentrée officielle APBEF-CI 2017 : Booster la bancarisation et le financement des PME/PMI, les priorités du président Guy Koizan

L’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI) a organisé sa rentrée officielle 2017, ce jeudi 20 mars 2017, à son siège sis au Plateau.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le service On Demand Delivery est actuellement déployé sur six marchés à travers la région SSA (Afrique du Sud, Kenya, Nigeria, Éthiopie, Ile Maurice et Tanzanie), et devrait être étendu à d’autres pays d’Afrique subsaharienne au cours de l’année 2017

LE CAP, Afrique du Sud, 21 février 2017/ --

  • Le service On Demand Delivery a été élaboré en réponse à la croissance importante des volumes d’échanges transfrontaliers issus du commerce électronique 
  • Les options d’expédition flexibles proposées dans le cadre du service sont conçues pour améliorer l’expérience client des acheteurs en ligne

DHL Express (www.dpDHL.com), le leader mondial des services d’expédition express, a annoncé le lancement de son service On Demand Delivery en Afrique subsaharienne (SSA). Le nouveau service permet aux expéditeurs et aux destinataires du monde entier de choisir parmi un éventail d’options de livraison standardisées.

Le service On Demand Delivery est actuellement déployé sur six marchés à travers la région SSA (Afrique du Sud, Kenya, Nigeria, Éthiopie, Ile Maurice et Tanzanie), et devrait être étendu à d’autres pays d’Afrique subsaharienne au cours de l’année 2017.

Le service On Demand Delivery offre aux expéditeurs le choix d’activer des options de livraison spécifiques et permet à DHL Express d’informer ses clients par e-mail ou par SMS de l'avancement des expéditions. Les clients peuvent ensuite sélectionner l’option de livraison qui convient le mieux à leurs besoins via le site Web du service On Demand Delivery. Le service est spécifiquement adapté aux exigences des livraisons internationales propres au commerce électronique, où la majorité des expéditions sont destinées à des adresses résidentielles et où les clients privilégient la souplesse et la commodité.

« À l’échelle mondiale, nous avons constaté que la part des livraisons propres au e-commerce est passée d’environ 10 % en 2013 à plus de 20 % des volumes internationaux de DHL Express en 2016 », a déclaré Hennie Heymans, directeur général de DHL Express pour l’Afrique subsaharienne. « Cela a principalement été favorisé par la forte demande de biens de valeur sur le marché mondial, ainsi que par l’émergence des détaillants dont la présence s’élargit au-delà des frontières et qui ont donc besoin d'un service mondial de livraison porte à porte. Notre service On Demand Delivery a été développé dans le but principal de satisfaire les besoins de nos clients. Les e-commerçants et leurs clients continuent d’évoluer et nous devions faire en sorte que nos services continuent de dépasser les attentes de notre clientèle.

« Le service On Demand Delivery n’est pas qu'une simple interface avec la clientèle, il constitue également une amélioration de notre réseau mondial, car nous avons adapté nos opérations relatives au dernier kilomètre afin de répondre aux besoins spécifiques des livraisons transfrontalières du commerce électronique. Grâce à notre service On Demand Delivery, nous sommes en mesure de soutenir l’offre de service des expéditeurs en ligne et d’améliorer l’expérience de livraison de leurs clients, tout en améliorant notre propre efficacité, en particulier pour la distribution du dernier kilomètre. »

Le service On Demand Delivery est facile à utiliser et avantageux pour les expéditeurs et les destinataires. Le site est accessible depuis n’importe quel smartphone, tablette ou PC et propose aux destinataires jusqu'à six options de livraison.

Les expéditeurs peuvent intégrer leur propre image de marque dans les notifications adressées au client. Les destinataires peuvent organiser un retrait dans un Point de Service DHL situé à proximité ou planifier la livraison vers une autre adresse de leur choix, et même demander à ce qu'un envoi soit mis en attente pendant leurs vacances. Le service On Demand Delivery améliore en outre l’efficacité de la première livraison, augmente la satisfaction du client et rend l'intégralité du processus de livraison plus fluide.

En 2017, le service On Demand Delivery sera disponible dans plus de 45 langues et sera déployé dans plus de 100 pays à travers le monde afin de couvrir la majeure partie du commerce électronique mondial et des activités de ventes en ligne.

Distribué par APO pour Deutsche Post DHL.

 

Publicité

Sans commentaire

Aucune image

Agenda des affaires

Mai 2017 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 18 1 2 3 4 5 6 7
week 19 8 9 10 11 12 13 14
week 20 15 16 17 18 19 20 21
week 21 22 23 24 25 26 27 28
week 22 29 30 31

SONDAGE

A NE PAS RATER

Filière hévéa: le prix moyen du Kg en hausse de 150 FCFA de janvier à mai 2017 (Président FISH)

APA - Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le prix moyen du kilogramme de l’hévéa en Côte d’Ivoire, estimé à 272,58 FCFA en 2016, s’est établi à un prix moyen de 425,20 FCFA ces cinq premiers mois de l’année 2017, soit une hausse moyenne d’environ 150 FCFA, a indiqué un responsable d’une organisation du secteur.

Lire la suite...

Agriculture: Promouvoir des cultures à forte valeur nutritive pour relever les défis de la sécurité alimentaire en Afrique

Abidjan (AIP) – Les systèmes alimentaires sont essentiels à l’amélioration des régimes, mais ils sont de plus en plus soumis à des pressions en raison de divers facteurs tels que la croissance démographique, l’urbanisation et le changement climatique, relèvent des organismes internationaux.

Lire la suite...

Signature d’un partenariat entre le dépositaire central de la BRVM et son équivalent Marocain

APA - Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le dépositaire central/ Banque de règlement (DC/BR) de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et son équivalent marocain «Maroclear», ont paraphé mercredi dernier à Casablanca au Maroc, une convention de partenariat.

Lire la suite...

Aiteo consolide son groupe avec la nomination d'un conseiller international, dans le but principal de renforcer les objectifs de croissance et de diversification du groupe au Nigeria et dans toute l'Afrique

M. Knezevic prendra la tête des activités de levée de fonds provenant de marchés de capitaux globaux

Lire la suite...

La bonne gestion des flux financiers dans le secteur minier est un impératif pour un développement durable

 

DAKAR — Les industries extractives constituent une source de revenus essentielle pour un bon nombre de pays, dont une trentaine d’économies africaines. Une bonne gestion des recettes fiscales provenant de ce secteur peut contribuer énormément au développement des pays.

Lire la suite...
Aller au haut