• 1
  • 2
  • 3
Prev Next

Bourse & finances

Signature d’un partenariat entre le dépositaire central de la BRVM et son équivalent Marocain

Signature d’un partenariat entre le dépositaire central de la BRVM et son équivalent Marocain

APA - Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le dépositaire central/ Banque de règlement (DC/BR) de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et son équivalent marocain «Maroclear», ont paraphé mercredi dernier...

Bourse & finances

Aiteo consolide son groupe avec la nomination d'un conseiller international, dans le but principal de renforcer les objectifs de croissance…

Aiteo consolide son groupe avec la nomination d'un conseiller international, dans le but principal de renforcer les objectifs de croissance et de diversification du groupe au Nigeria et dans toute l'Afrique

M. Knezevic prendra la tête des activités de levée de fonds provenant de marchés de capitaux globaux

Bourse & finances

Les flux d’IED vers l’Afrique sont menacés par l’incertitude économique mondiale – les gouvernements et les investisseurs se réunissent pour…

Les flux d’IED vers l’Afrique sont menacés par l’incertitude économique mondiale – les gouvernements et les investisseurs se réunissent pour envisager les solutions possibles

Pour les gouvernements africains, ce sont les investissements directs étrangers et l’accès au financement abordable nécessaires pour stimuler le développement, et plus particulièrement, pour combler le déficit d’infrastructure estimé à...

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

ShareAmerica Tout le monde aime bien les beaux chiffres bien ronds. Pas étonnant, donc, qu’on ait entendu des cris de joie sur Wall Street quand la bourse américaine a dépassé les 20 000 points.

 

 

 

 

Le célèbre Dow Jones Industrial Average, l’indice des valeurs industrielles créé il y a 120 ans à New York, a enregistré un nouveau record moins de trois mois après l’élection présidentielle aux États-Unis. Un record qui reflète l’optimisme dans l’économie américaine que le scrutin a fait naître chez les investisseurs.

 

Mais qu’est-ce au juste que le Dow Jones Industrial Average (DJIA) ? Revêt-il de l’importance pour l’homme de la rue aux États-Unis ? A-t-il un effet sur les populations des autres pays ?

 

L’indice Dow Jones, appelé aussi tout simplement Dow, est basé sur les cours des valeurs à la bourse de New York (New York Stock Exchange) de 30 grandes sociétés américaines, parmi lesquelles figurent Apple, Coca-Cola, Walt Disney, McDonald’s, Boeing, Microsoft et General Electric.

 

Des douze premières entreprises à composer le Dow Jones en mai 1896, seule General Electric en fait toujours partie. L’indice avait été créé par un fondateur du Wall Street Journal pour donner une vue d’ensemble de la tendance boursière, à la hausse ou à la baisse.

 

Quand les investisseurs décèlent un bon potentiel de croissance et de rendements chez une entreprise, ils achètent un plus grand nombre de ses actions. Ce qui fait monter leur valeur et se traduit par une économie américaine dynamique.

 

L’indice peut avoir une tendance soit à la hausse, soit à la baisse. Dans le premier cas, il s’agit d’un marché haussier, appelé « bull market » (marché du taureau), quand les investisseurs tendent plutôt à acheter des actions. Dans l’autre, en revanche, on parle de marché baissier ou « bear market » (marché de l’ours), quand le contraire se produit, avec parfois des ventes d’actions à grande échelle. Et les deux tendances peuvent durer pendant des années.

 

La moitié des Américains possèdent des actions en bourse, d’après un sondage Gallup, et des millions d’autres en détiennent indirectement par le biais de fonds communs et de fonds de retraite. En outre, environ 20 % des actions américaines sont entre les mains d’investisseurs étrangers.

 

Au départ, l’indice Dow Jones était au-dessous de 100 points. Mais en 1972, il a atteint 1 000 points, et 5 000 en 1995. Par ailleurs, il a triplé depuis la crise financière mondiale d’il y a dix ans, quand les actions avaient perdu la moitié de leur valeur.

 

Bien que le Dow ait un certain cachet, beaucoup d’experts suivent de plus près les autres indices qui lui font concurrence. Ces différents indices tiennent compte de multiples facteurs, en plus de la valeur des actions. Parmi eux, on trouve l’indice boursier Standard & Poor, qui inclut 500 sociétés. Cela dit, tous les baromètres pointent d’habitude dans le même sens.

 

Alex J. Pollock, un expert au groupe de réflexion financier R Street Institute, estime que l’indice Dow augmente, compte tenu de l’inflation, à un taux annuel de 2,3 % depuis 1917. « Cela n’a pas l’air d’être beaucoup, mais sur de longues périodes, ça se traduit en hausses importantes », qui permettent aux gens de s’enrichir, explique-t-il.

 

Alors, que doit faire l’investisseur prudent ?

 

Quand l’euphorie règne sur le marché, « toute personne raisonnable doit se poser des questions », conseille l’économiste Burton Malkiel, auteur du livre A Random Walk Down Wall Street (Balade au hasard de Wall Street). Dans ce célèbre ouvrage de 1973, il affirme que des singes aux yeux bandés, en jetant des fléchettes, feraient un meilleur choix des actions à acquérir que tous les experts financiers.

 

Un jour, le Dow atteindra 25 000 points, « mais ça pourrait prendre dix ans encore, dit Burton Malkiel. Quand exactement, je n’en sais pas plus que vous. »

 

 

 

 

 

 

Publicité

Sans commentaire

Aucune image

Agenda des affaires

Mai 2017 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 18 1 2 3 4 5 6 7
week 19 8 9 10 11 12 13 14
week 20 15 16 17 18 19 20 21
week 21 22 23 24 25 26 27 28
week 22 29 30 31

SONDAGE

A NE PAS RATER

Filière hévéa: le prix moyen du Kg en hausse de 150 FCFA de janvier à mai 2017 (Président FISH)

APA - Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le prix moyen du kilogramme de l’hévéa en Côte d’Ivoire, estimé à 272,58 FCFA en 2016, s’est établi à un prix moyen de 425,20 FCFA ces cinq premiers mois de l’année 2017, soit une hausse moyenne d’environ 150 FCFA, a indiqué un responsable d’une organisation du secteur.

Lire la suite...

Agriculture: Promouvoir des cultures à forte valeur nutritive pour relever les défis de la sécurité alimentaire en Afrique

Abidjan (AIP) – Les systèmes alimentaires sont essentiels à l’amélioration des régimes, mais ils sont de plus en plus soumis à des pressions en raison de divers facteurs tels que la croissance démographique, l’urbanisation et le changement climatique, relèvent des organismes internationaux.

Lire la suite...

Signature d’un partenariat entre le dépositaire central de la BRVM et son équivalent Marocain

APA - Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le dépositaire central/ Banque de règlement (DC/BR) de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et son équivalent marocain «Maroclear», ont paraphé mercredi dernier à Casablanca au Maroc, une convention de partenariat.

Lire la suite...

Aiteo consolide son groupe avec la nomination d'un conseiller international, dans le but principal de renforcer les objectifs de croissance et de diversification du groupe au Nigeria et dans toute l'Afrique

M. Knezevic prendra la tête des activités de levée de fonds provenant de marchés de capitaux globaux

Lire la suite...

La bonne gestion des flux financiers dans le secteur minier est un impératif pour un développement durable

 

DAKAR — Les industries extractives constituent une source de revenus essentielle pour un bon nombre de pays, dont une trentaine d’économies africaines. Une bonne gestion des recettes fiscales provenant de ce secteur peut contribuer énormément au développement des pays.

Lire la suite...
Aller au haut